Forêt de Fontainebleau (Seine et Marne) – La forêt d’exception

Forêt de Fontainebleau - Gorges d’Apremont
Gorges d’Apremont

Riche d’une histoire millénaire, la forêt de Fontainebleau est un écrin renfermant de nombreux trésors naturels. À 50 kilomètres de Paris, cette forêt d’exception est un haut lieu de randonnée. Si je vous dis Massif des trois pignons et promenade, cela vous parle. Les sites d’escalade dans les rochers font le bonheur des grimpeurs venus du monde entier. Mais sa vraie richesse est sa biodiversité cachée,  connue que des passionnés. Découvrez à travers mon travail les espèces animales et végétales qui se cachent au milieu du massif forestier.

Faune

La faune de la forêt de Fontainebleau est divers et variés. Les premiers que l’on entend sont les oiseaux. Le contingent d’espèces est réparti entre les zones purement forestières, les lisières, les milieux ouverts et les plans d’eau. Ces différents biotopes ont l’avantage d’accueillir les oiseaux sédentaires et les migrateurs. Au printemps, nous recevons les premiers volatiles en provenance d’Afrique, la plupart du temps. Jusqu’au mois de mai, un flux d’oiseaux vient enrichir la diversité locale.

Les mammifères ne sont pas en reste puisque nous observons le chevreuil, le cerf, le sanglier, l’écureuil, le renard et beaucoup d’autres espèces diurnes, mais surtout nocturnes comme le blaireau.

Les reptiles sont une famille intéressante à étudier. La forêt de Fontainebleau accueille 10 espèces que je vous laisse découvrir, car je sais que pour certains, il s’agit d’un sujet sensible.

Près des mares, on trouve les amphibiens qui occupent une niche écologique importante. Ils animent aussi les soirées d’été avec leur coassement audible à une centaine de mètres. Et puis, il y a les tritons, petits lézards aquatiques, qui mènent leur vie en toute discrétion.

Je ne saurais passer sous silence le monde des insectes ! Cette grande famille inclut les papillons de jour et de nuit, les coléoptères, les odonates, les orthoptères et ainsi de suite…

Fleurs sauvages – Flore

De la plus commune à la plus rare, je vous emmène dans un monde d’une rare beauté. Trouvées au gré de promenades, la flore de la forêt de Fontainebleau est constituée de fleurs sauvages toutes plus belles les unes que les autres. Elles servent de nourriture aux insectes pollinisateurs. Elles égayent notre environnement et sont une source d’émerveillement.

Et puis, il y a les orchidées sauvages ! Pas celles du commerce, mais celles qui se cachent aux yeux des promeneurs. Figurez-vous que j’ai inventorié, photographié et préparé un ebook à votre intention sur mon site fontainebleau-blog.com. Il comprend 24 espèces décrites et illustrées.

Les fleurs sont comme les animaux, elles occupent les milieux propices à leur développement. Dans ces conditions, il n’est étonnant d’en voir un peu partout entre la fin de l’hiver et l’automne. Cela laisse une grande place à la découverte, n’est-ce pas !

Paysages

La forêt de Fontainebleau est connue pour ses sites d’escalades dans le monde entier. Ses chaos rocheux de gré inspirent de nombreux photographes tant les formes, les surfaces sont parfois étonnantes. Quelques sites connus comme les Gorges de Franchard ou les Gorges d’Apremont révèlent un terrain accidenté fait de paysages lointains.

Le sable blanc du massif bellifontain est aussi une particularité unique en Île de France. Les paysages de bruyères alternent avec des hêtraies. Certaines parties de la forêt accueillent des peuplements de résineux. Ce joyeux mélange produit un assemblage de paysages propice aux randonnées pédestres.

Les loisirs (balades, randonnées) à Fontainebleau

Lieux touristiques par excellence, ce poumon vert permet de nombreuses pratiques sportives et de loisirs. La randonnée ou la promenade dominicale y est très développée. De nombreux Parisiens arrivent en train en famille de la gare de Lyon à Paris pour passer la journée en balade ou faire de l’escalade sur les rochers de grès.

Les nombreux sentiers Denecourt que compte la forêt de Bière permettent de longues balades à la recherche d’une nature préservée. Le VTT, sport loisir, trouve sa place sur les chemins prévus à cet effet. Et je ne vous parle pas de la pratique de la photo de paysage ou animalière. Discrètement, ces photographes mettent en valeur ses richesses naturelles.

D’ailleurs, je vous invite à consulter mes galeries photo consacrées à la flore, aux papillons et aux oiseaux. D’autres thèmes suivront pour enrichir le contenu.

error: Content is protected !!
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité